Lettres - Y'en a marre!

Depuis que les maires de Montréal et de Laval se sont entendus au détour d'un corridor pour forcer dans la gorge des usagers du métro de Longueuil une hausse de tarif de 60 % pour une question «d'équité», personne dans les médias n'a souligné que ces usagers paient déjà plus cher que les Lavallois pour utiliser le métro de Longueuil. Je m'explique.

Selon les dernières données, environ 15 % des usagers du métro de Longueuil n'utilisent pas de service d'autobus, et achètent donc directement une carte CAM plutôt qu'une TRAM, ce qui leur coûte 70 $ par mois. Cependant, la grande majorité de ces usagers, pour des raisons diverses, par exemple le besoin d'aller chercher les enfants à la garderie, horaires de travail atypiques, etc., utilisent les stationnements payants, c'est-à-dire déboursent environ 110 $ par mois pour avoir accès directement au métro. Hé non, nous n'avons pas le privilège à Longueuil d'avoir trois stations de métro entourées de stationnements incitatifs. D'ailleurs, le métro et ses environs ont été tellement été bien conçus que nous n'avons pas la possibilité de nous stationner ailleurs.

Bref, il en coûte donc à ces usagers 180 $ par mois pour leur transport. Même en covoiturage, ce n'est pas une aubaine, puisqu'il faut ajouter le coût de l'essence. Et on veut leur faire payer encore plus, parce que le maire de Laval fait du chantage au maire de Montréal? Je suis prête à payer plus pour le métro quand la station de Longueuil sera autre chose qu'une extension du métro de Montréal. En attendant, je suis à 100 % derrière la mairesse de Longueuil.

***

Caroline Labelle - Longueuil, le 12 février 2010