Lettres - Les limites de la cupidité

Les propos tenus récemment par Gaétan Barrette, président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, me font réagir. Il est certain que la qualité des services professionnels offerts par nos médecins spécialistes est élevée et n'est pas en cause ici. Ce qui l'est, par contre, c'est l'attitude du président de la Fédération quant à la perception qu'il a d'une habileté professionnelle.

Il faudrait qu'il se rappelle tout ce qui lui a permis de devenir lui-même un spécialiste: les institutions que les Québécois ont mis en place pour donner un enseignement de haute qualité, les professeurs généreux et respectueux de leur science qui s'assurent qu'on apprend selon les règles de l'art, et tous ces stages, dans le milieu hospitalier, supervisés par ses pairs, aidés par du personnel compétent dans des établissements de qualité, tout ça payé par le travail de ses concitoyens et compatriotes et offert à faible coût. Toutes ces connaissances font de lui un dépositaire d'une science qu'il doit à son tour transmettre à d'autres étudiants et aider la société qui lui a offert toutes ces possibilités d'apprentissages. Sa déclaration au sujet «d'une expertise qui se paye» fait mal. Il n'a pas le droit de garder pour lui, moyennant une poignée de dollars, ce qu'on lui a enseigné. La cupidité des hommes est toujours à la recherche d'une limite qui n'existe peut-être pas.

*****

Guy Daoust - Montréal
2 commentaires
  • Jacques Morissette - Inscrit 10 février 2010 00 h 05

    Vous avez raison.

    Monsieur Barrette n'a pas eu la même éducation que moi. Précisons que je n'ai pas dit "instruction". Par cupidité, monsieur Barrette voudrait, permettez-moi l'expression, cannibaliser la population.

  • Maurice Monette - Inscrit 10 février 2010 13 h 04

    Cette Lettre de Monsieur Daoust pourrait s'appliquer à beaucoup d'autres Domaines...

    Depuis que karol wojtyla alias jean-paul II a laissé tomber la $aine (saine) ge$tion (gestion) du Pécule de la Portion à ascendance Catholique Démocratique du Monde entier, au mois de juin 1989, Celui-ci (notre Monde) a été pillé par les humains(es) de peu de Foi, ignares de notre Condition d'hôtes sur cette Terre. C'est ainsi que ces humains(es) peu évolués(es), inconscients(es) de notre Statut d'esprits ou âmes venus(es) Ici-Bas pour Grandir en $age$$e (Sagesse), en Grâces, en Humilité et en Compassion, amplifient la dégénérescence de notre Biosphère, juste pour faire le plu$ (plus) de Pécule po$$ible (possible).

    Alors, ce docteur Gaétan Barrette n'est que le triste résultat de cette perte de Notion Primordiale de notre Condition d'esprits ou d'âmes venus(es) Ici-Bas pour Évoluer et non pas, faire de l'argent. Le "Serment d'Esculape" qu'il a prononcé lors de sa Graduation, il LE renie cavalièrement. Quand on est Médecin, c'est parce qu'on avait l'idéal de venir en aide à ses proches. Mais, depuis qu'il n'y a plus de $aine (saine) limite à respecter quant à la cupidité humaine, bien des gens de peu d'éducation comme lui ne pensent qu'à "faire la pia$tre(piastre)", grâce à l'Instruction que notre Système d'Éducation leurs ont permis d'acquérir à peu de frais, quand on compare à d'autres Régions dans le Monde.

    Il est une des têtes dirigeantes de la dégénérescence que notre Civilisation Humaine subit depuis que l'argent est devenu le "veau d'or" à acquérir par toutes les arnaques possibles et inimaginables. C'est pour cette raison que notre Terre est en continuelle situation de dégradation.

    En résumé, ce "pôvre" docteur barrette est indigne de sa Profession car, il n'a aucune compassion et ne vise qu'à faire le plu$ (plus) de profit$ po$$ible$ (possibles), sur le do$ (dos) des moins évolués(es) que lui. Ce qui est complètement contraire à notre Présence Ici-Bas.

    Nous sommes Ici-Bas pour Grandir en $age$$e (Sagesse) et ce n'est pas ce qu'il fait en essayant de faire le plus de profit possible grâce à sa soit-disante supériorité donc, c'est un ignare de la pire espèce qui s'est retrouvé en Haut de l'Échelle de la Vie et qui essaie maintenant d'influencer les "bonzes" qui dirigent notre $ociété humaine $aine (société humaine saine).

    Merci de votre Attention