Lettres - Du pétrole à la rescousse d'Haïti?

Avec le quasi-anéantissement de plusieurs villes en Haïti, la reconstruction sera inévitable. Qui pourrait bénéficier des juteux contrats qui seront octroyés? Sans doute des intérêts étrangers qui ont l'expertise pour des travaux de cette envergure. Et ainsi s'immiscer dans les rouages de l'État haïtien qui, contrairement au discours officiel, possède des ressources qui peuvent faire l'envie de plusieurs.

Comme les compagnies pétrolières. En effet, le sous-sol haïtien regorgerait de pétrole. Déjà, en 1950, la compagnie américaine Atlantic Refining Company, de la Pennsylvanie, procédait à des forages sur l'île. Malgré la présence confirmée de pétrole, il n'y eut pas de suite. Cependant, c'est en train de changer. De nouveaux forages ont été réalisés dans plusieurs régions, dont la plaine du Cul-de-sac et le plateau central. Dans une entrevue, le directeur général du Bureau haïtien des mines et de l'énergie, Dieuseul Anglade, confirmait que l'on a trouvé des indices qui permettent de continuer les recherches. Selon M. Anglade, les compagnies doivent démontrer l'existence des réserves pour exploiter ces gisements. Différentes sociétés seraient sur les rangs. Espérons que le peuple haïtien saura tirer avantage de cet or noir enfoui dans ses fragiles entrailles. Mais j'en doute fortement...

***

Gaétan Fontaine - Montréal, le 21 janvier 2010

À voir en vidéo