Lettres - La RAMQ plus ouverte au voile qu'à la laïcité

Peut-on se rappeler que les juges, sous prétexte de neutralité, n'ont pas le droit d'afficher des symboles religieux. Par quel tour de passe-passe, ce qui est inacceptable pour les juges, le devient-il pour les employés de l'État?

Ne doivent-ils pas tout autant que les juges, dispenser des services à la population, en toute neutralité? Comment peut-on prétendre dispenser des services en toute neutralité, si l'on est incapable de l'afficher? Les signes religieux dans la fonction publique signifient que ceux qui les portent font passer leurs valeurs religieuses avant celle de la neutralité. Si ce n'était pas le cas, ils seraient capables d'enlever leurs signes religieux pour afficher la neutralité. Et c'est à ceux-là que l'on devrait faire confiance pour être servi en toute neutralité...

*****

Gisèle Filion - Montréal

À voir en vidéo