Lettres - Vive le vent!

Deux chercheurs américains proposent d'installer 3,8 millions d'éoliennes sur leur territoire d'ici 2030 afin d'offrir de l'énergie propre aux Américains. Cela illustre bien l'essor qu'aura le secteur de l'éolien dans un avenir proche.

Quand on voit d'un autre côté les problèmes de l'industrie aéronautique au Québec, pensons aux centaines d'emplois récemment perdus, il est logique de proposer que Bombardier développe au plus vite une filiale éolienne. Il me semble que l'expertise en hydrodynamique de Bombardier et sa main-d'oeuvre qualifiée pourraient rapidement arriver à proposer des produits de grande qualité dans le marché de l'éolien.

Pour les aider à y arriver, le gouvernement canadien qui a mis des milliards de dollars pour soutenir l'industrie automobile en Ontario devrait y contribuer sous forme d'aide à la recherche, au développement et à la production. Il me semble qu'il s'agit d'une belle occasion pour implanter une industrie hydrodynamique au Québec.

Selon les auteurs du livre L'Éolien au coeur de l'incontournable révolution énergétique, paru dernièrement aux Éditions MultiMondes, le Québec possède le meilleur potentiel d'énergie éolienne en Amérique du Nord, et son développement ne coûterait pas plus cher que celui de l'hydroélectricité. Cette nouvelle industrie hydrodynamique québécoise pourra donc contribuer au développement de notre plus grande ressource énergétique: le vent!

*****

André Plante - Météorologue

À voir en vidéo