Lettres - Bienvenue, Prince Charles

À l'heure où nos politiciens nous surprennent tous les jours avec des allusions de corruption de tout bord, que ce soit au municipal, au provincial ou au fédéral, il est rafraîchissant de voir un membre de la monarchie britannique venir rencontrer les Canadiens «coast to coast».

Cette monarchie nous révèle une stabilité et une dignité avec un pouvoir moral qui peut en sécuriser plusieurs, quand on voit toute l'insécurité engendrée par nos guignols de politiciens, parfois associés à nos non moins guignols de bandits cravatés. Oui, cela donne le vertige quand on voit tous les impôts payés alors que nos élus ne nous rassurent aucunement en ce sens.

Et aussi avec la mondialisation, il est important pour le Canada de garder un lien privilégié avec le Commonwealth. Quant aux nationalistes québécois qui cultivent l'anglophobie pour des raisons historiques (par exemple la bataille des plaines d'Abraham), je leur suggère de considérer l'apport de la Grande-Bretagne et du Commonwealth dans le développement de ce pays misant sur la primauté du droit et de l'entrepreneuriat, héritage de l'Empire britannique (Commonwealth). Considérant ce que la France et ses colonies sont devenues à ce jour, je remercie la Providence de nous avoir délivrés d'un colonisateur français si méprisant et inapte...

Et j'ose dire «Bienvenue, Prince Charles» dans ce pays où la monarchie britannique y a joué un rôle majeur, et sécurisant en l'occurrence...

À voir en vidéo