Lettres - Hommage à Claude Lévi-Strauss

On entendra sans doute dans le concert d'éloges, mérité, à Claude Lévi-Strauss souvent le mot «diversité», et ce, avec raison. N'a-t-il pas tout au long de son œuvre fait réfléchir sur les notions d'évolutionnisme et de racisme? Par delà les différences, l'humanité partage un certain nombre de structures inconscientes et aucune culture, même celle d'une peuplade inconnue de l'Amazonie, ne mérite d'être reléguée au rang de culture arriérée, à dépasser.

Mais pour qu'il y ait diversité, il faut aussi des cultures nationales et des peuples minoritaires qui, aux quatre coins du monde, résistent devant le rouleau compresseur des cultures dominantes du moment. Ainsi a-t-il été, comme nous le rappellent ses nombreuses et pertinentes entrevues dans les pages du Devoir, de coeur avec la lutte du peuple québécois pour son indépendance nationale. Car, comme sa pensée nous le rappelle, il ne pourra exister de véritable pensée internationaliste que lorsque les différentes cultures de la mosaïque humaine pourront enfin coexister dans la paix et le respect.