Gaspillage de talent

L'élection du nouveau député de Rivière-du-Loup vient boucler la boucle de la présence de Mario Dumont sur la scène politique. Il est ironique de constater que celui qui a quitté le PLQ à la suite d'un différend idéologique est remplacé par le président du PLQ. Pendant sa quinzième année de vie politique, Mario Dumont a connu beaucoup plus de revers que de succès.

Face à cette situation, plusieurs lui ont suggéré de réintégrer le PLQ. En élisant le candidat libéral, les électeurs de son comté ont en quelque sorte cautionné cette recommandation. Mario Dumont serait fort probablement aujourd'hui ministre et candidat éventuel à la succession de Jean Charest. Son orgueil et son entêtement font en sorte qu'il se retrouve maintenant animateur de télévision dans un réseau plus ou moins moribond. Quel gaspillage de talent!