Lente et heureuse maturation de l'ADQ

La candidature de Jean-Francois Plante à la chefferie de l'ADQ a fait grincer des dents certains adéquistes de longue date. Mais heureusement, cette candidature est plutôt la preuve que ce parti se démocratise et passe de l'Action «mariocratique» à l'Action démocratique. Éric Caire, Christian Lévesque et Gilles Taillon ont déjà leurs appuis et leurs idées quant à la voie que doit suivre le Québec. M. Plante viendra simplement ajouter une autre voie à l'orchestre, en y imposant sans doute des fausses notes!

La course à la chefferie ayant mené à l'élection d'André Boisclair au Parti québécois fut le fait d'une course de sept candidats chantant la même chanson. Parions que la course de l'ADQ viendra nous intéresser par ses candidatures désirant manifestement chanter des opéras différents! Jean-François Plante, Éric Caire, Christian Lévesque et Gilles Taillon: quatre visions différentes du Québec. Finalement, la vraie «saison des idées», ce sera peut-être l'automne prochain!

À voir en vidéo