Caisse de dépôt : un député qui va trop loin

Le Parti québécois exagère! En parlant du choix de M. Sabia comme président de la Caisse de dépôt, une lettre d'opinion jeudi signée par le député péquiste Bernard Drainville va beaucoup trop loin (disponible sur www.pq.org).

La «pire erreur» que Jean Charest ait jamais commise, une «trahison» aux «conséquences incalculables sur l'économie du Québec» et il ajoute que «Jean Charest s'est donné pour mandat de démanteler le Québec». Le député péquiste affirme qu'en nommant un «fédéraliste notoire», Jean Charest veut que le Québec «soit petit, docile, résigné et pas trop fort». Il termine en disant que Jean Charest veut «démanteler la Caisse» afin «d'affaiblir encore plus le navire amiral du Québec financier et économique». Faut-il demander à quelqu'un de vérifier la médication du député péquiste?

À voir en vidéo