Gil Courtemanche m'a ému

Une simple chronique de cet excellent journaliste était suffisante pour résumer le sentiment éprouvé à la suite des déclarations du pape Benoît XVI sur la réalité africaine.

En tant que chrétien engagé, je me suis totalement reconnu dans ses propos: les explications sur l'esprit et la lettre, ainsi que son témoignage de militant pour un monde meilleur directement en terre africaine ont valu bien des sermons prononcés par les curés de ce monde.

J'espère que monseigneur Turcotte et monseigneur Ouellet feront parvenir une copie de cet article aux membres de la Curie romaine pour démontrer qu'au Québec, la foi est bien vivante, mais qu'elle est pratiquée en lien avec toutes les réalités de la vie moderne.

Et s'il avait été possible d'avoir le numéro de téléphone du cellulaire de mon ami Jésus, il y a longtemps que je lui aurais téléphoné pour lui parler de tout ce qui se passe ici-bas!

À voir en vidéo