Hommage au père Lindsay

Quelque 20 ans avant la création du Festival de Lanaudière, le père Lindsay innovait déjà dans le domaine de la musique. Vers 1956, en effet, ce grand mélomane invitait les adolescents que nous étions à monter, pendant la période d'étude du mercredi, dans une classe du troisième étage du séminaire de Joliette où, pendant deux heures, il nous initiait à la musique contemporaine. C'était les Soirées Bartók.

Il est heureux que ses dons exceptionnels d'éducateur musical, dont pouvaient bénéficier les privilégiés du collège classique de l'époque, le père Lindsay les ait mis à la disposition du plus grand nombre en donnant naissance à un événement culturel majeur et accessible à l'ensemble de la population lanaudoise et québécoise.

Grand merci, père Lindsay!

À voir en vidéo