Deux poids, deux mesures

Je n'arrive pas à le croire! Alors que mon fromager local peine à se remettre de la guerre du MAPAQ contre la listériose, voilà que l'on apprend que le gouvernement du Québec a abandonné ses inspections sur le fromage venu de l'étranger. Pourquoi le gouvernement du Québec exerce-t-il une quasi-forme de répression quant vient le temps de surveiller les fromagers québécois tandis qu'il laisse passer des tonnes de fromages de l'étranger qui vont automatiquement contaminer les fromages québécois dans les comptoirs?

Croyez-vous que les bactéries demandent l'autorisation pour se promener d'un fromage à l'autre en contamination croisée? Comment le ministre Laurent Lessard pourra-t-il être pris au sérieux à l'avenir lorsqu'il s'évertuera encore une fois à défendre l'initiative matraque de son ministère?

La découverte d'un double standard quant à la gestion des fromages pourrait inquiéter drôlement le consommateur. Est-ce à dire que la négligence du MAPAQ aurait pu entraîner des risques pour la santé? J'ose imaginer la tête de mon fromager qui a subi une véritable saignée de la part des inspecteurs du MAPAQ, qui n'ont pas lésiné lorsqu'ils ont décidé de mettre à la poubelle des tonnes de fromages fait par des artisans d'ici. Facile d'imaginer la colère des fromagers d'ici qui se battent encore aujourd'hui pour leur survie à la suite du saccage du MAPAQ de septembre 2008 lorsqu'ils apprendront la nouvelle de cette double norme de la part du ministère. Le gouvernement se retrouvera-t-il avec des poursuites sur les bras pour pratiques abusives?

À voir en vidéo