Spectacle au carré

«Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux.» - Il est pour le moins paradoxal qu'au moment même où, l'an dernier, la Ville de Montréal, avec l'appui des gouvernements du Québec et du Canada, investissait des dizaines de millions de dollars dans la création d'un «quartier des spectacles», elle ait autorisé, du même souffle, la démolition, au coeur même du quartier en question, d'une des salles de spectacle les plus dynamiques et les plus prestigieuses de Montréal: le Spectrum. Bref, d'un des lieux qui constituait l'âme de notre ville. Et tout ça pour faire place à la construction d'un... Best Buy!

Comme le notait Guy Debord dans son célèbre ouvrage La Société du spectacle (publié en 1967): «Le spectacle est le moment où la marchandise est parvenue à l'occupation totale de la vie sociale. [...] À ce point de la "deuxième révolution industrielle", la consommation aliénée devient pour les masses un devoir supplémentaire à la production aliénée.» Et l'on doit faire la place qui leur revient aux temples de la consommation, afin que les masses puissent y officier en silence.

Nous apprenions à la une de votre quotidien que le Best Buy en question ne se construira sans doute pas... à cause de la crise économique. Voilà bien une illustration écrasante, s'il en fallait une autre, de la faillite d'un système qui remet entre les mains du marché, et de ses promoteurs, le développement de nos villes... et la conduite de nos destinées. Devant le trou béant laissé par la démolition du Spectrum, allons nous recueillir! Et pourquoi pas, aménageons-y une «place du spectacle» avec, en guise d'épitaphe à la défunte salle de spectacle, un socle orné d'une plaque sur laquelle on pourrait graver cette autre citation du livre de Debord: «La ville est le milieu de l'histoire parce qu'elle est à la fois concentration du pouvoir social, qui rend possible l'entreprise historique, et conscience du passé. La tendance présente à la liquidation de la ville ne fait donc qu'exprimer d'une autre manière le retard d'une subordination de l'économie à la conscience historique, d'une unification de la société ressaisissant les pouvoirs qui se sont détachés d'elle.»

À ce propos, quels sont donc les pouvoirs, à ce point détachés, qui ont pu autoriser un pareil gâchis?

À voir en vidéo