Des pubs utiles

Il me semble bien exagéré de prétendre que des publicités incitatives du gouvernement du Québec s'apparentent à une menace à nos droits et libertés.

C'est pourtant ce que prétend Mme Saint-Hilaire dans sa lettre intitulée «L'État et la pub». La société actuelle nous inonde tous les jours de publicités, comme le démontrent de nombreuses statistiques sur le sujet. J'ai donc de la difficulté à concevoir en quoi les publicités de notre gouvernement sont à elles seules une menace à notre intégrité et à nos droits. C'est votre droit que de vous exprimer en défaveur de telles publicités et je ne le conteste nullement. Le rôle de toute publicité est de nous dicter des conduites à adopter. Notre sens critique est là pour nous permettre de juger ce qui nous semble raisonnable ou non. Dans des cas plus graves, cela n'exclut évidemment pas le recours de tout citoyen pour dénoncer des publicités qu'il ou elle juge inappropriées. Par contre, il y a une limite à ne pas franchir afin d'éviter de tomber dans la démesure. Juger les publicités de notre gouvernement comme étant une menace «communiste» et «terrifiante» à notre intégrité m'apparaît à ce sujet légèrement un peu surfait. Et puis, faut-il rappeler le contexte de ces publicités? Dans les circonstances actuelles du réchauffement climatique, un petit geste simple tel que le suggèrent les publicités ne serait-il pas indiqué? Cela est toutefois un autre sujet...

À voir en vidéo