La vraie histoire

Et pourquoi ne pas fêter le cruel massacre des milliers d'Indiens du Québec que les premiers explorateurs ont tenté d'éliminer et à qui le général Amherst a distribué des couvertures contaminées à la vérole afin d'achever la saignée?

J'imagine le magnifique spectacle et les visiteurs pourraient connaître la vraie histoire. Ça, c'est une victoire! Gênant? Ben non! Avec une bonne mise en scène et une publicité mettant en vedette le maire plantant sa lance dans le coeur d'un natif et en criant «Vive la Nouvelle-France!», quel spectacle ce serait! Mes propos sont à peine exagérés quand je les compare aux événements qui se préparent à Québec. Les Canadiens français d'alors en ont mangé toute une et les victorieux Anglais n'ont cessé depuis ce temps de vouloir nous éliminer. Mais fêtons, fêtons mes frères et mes soeurs, du moment que la bière coule à flots! Fêtons pour oublier que nous sommes un peuple de conquis et que nos amis les fédéraux se chargeront bientôt de nous le rappeler.