Le tournant vert d'Obama

Il n'y a pas grand monde qui a cru au bien-fondé du tournant vert de Stéphane Dion lors de la dernière campagne électorale. Le chef conservateur l'avait même ridiculisé en le traitant de «plan fou» qui compromettrait gravement l'économie canadienne.

Et voilà que Barack Obama, sitôt élu, annonce son propre tournant vert, et ce, en plein marasme économique et dans les pires conditions qui soient. Et toute la classe politique — et surtout médiatique — canadienne de saluer le génie et le courage du nouveau président qui a bien su comprendre, tout comme le soulignait l'ex-chef libéral, que la nouvelle économie verte n'est pas seulement bonne pour la santé de la planète et qu'elle est aussi un puissant stimulant pour revigorer l'économie nationale.

Quelle ironie ce serait si Harper, dans son empressement pathétique à singer Obama, se mettait à son tour à virer pour de bon au vert!

À voir en vidéo