La saignée se poursuit en agriculture

Il faut remercier l'éditorialiste Jean-Robert Sansfaçon d'avoir écrit l'article «Agriculture - Arrêtez la saignée!». Nous sommes de jeunes agriculteurs dans la trentaine et nous avons entrepris un élevage d'alpagas il y a quatre ans. L'alpaga est un animal élevé pour sa laine, ce qui fait que nous ne correspondons pas aux critères d'agro-alimentation qui dirigent généralement les décisions du MAPAQ et de la Financière Agricole. Nous avons un élevage plus que prometteur et très profitable, mais nous n'arrivons pas à obtenir le soutien auquel nous devrions avoir droit, tout simplement parce que nous ne sommes pas «dans les normes». L'originalité, ils ne connaissent pas ça!

Récemment, on nous a une fois de plus refusé une subvention parce que priorité a été accordée aux «objectifs de la région» qui, naturellement, n'incluent que des productions déjà connues et bien établies. Priorité donc à la 4e ferme laitière du rang plutôt qu'à la ferme originale et d'avenir!

Votre article nous a fait pousser un grand soupir de soulagement parce qu'enfin quelqu'un disait ce que l'on se tue à leur dire et à essayer de leur faire comprendre depuis des années. Alors, merci à l'éditorialiste d'avoir utilisé sa tribune pour faire passer ce message!

À voir en vidéo