Les ados, payants pour la SAAQ

Qu'attend la SAAQ pour sortir les ados des routes du Québec autrement qu'en ambulance? Il est aberrant de constater que des mineurs ne peuvent acheter des cigarettes, de la bière ou des billets de Loto, mais peuvent s'exciter toute la nuit dans un bolide sur une route en toute légalité.

Comment des parents pourraient-ils encadrer leurs enfants de façon sécuritaire si la loi actuelle permet un tel laxisme? Dans beaucoup de pays, plus responsables, la loi protège sa jeunesse en accordant des permis de conduire à 18 ans seulement. Pour un pays ou le taux de natalité est déficitaire, on sacrifie nos jeunes par notre manque de lucidité. L'auto est et doit demeurer un moyen de transport efficace et sécuritaire pour tous et non un jouet pour enfants. Ces derniers mettent la vie de tous en danger par l'inconscience qui caractérise leur groupe d'âge. Sont-ils mineurs ou pas à 16 et 17 ans?

À voir en vidéo