Crimes de guerre

Israël paraît vouloir marquer la fin de sa 60e année d'existence comme il l'a commencée: en perpétrant des massacres contre le peuple palestinien.

En 1948, la population palestinienne a subi un nettoyage ethnique en étant chassée de ses foyers et de ses terres, en partie par des massacres; aujourd'hui, les Palestiniens de Gaza, dont la plupart sont des réfugiés, n'ont même pas le choix de chercher refuge quelque part. Emprisonnés derrière les murs d'un ghetto et acculés au bord de la famine par le siège, ils sont pour Israël les cibles faciles de bombardements aveugles. Les crimes de guerre d'Israël et autres graves violations du droit international à Gaza ainsi que dans le reste des territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem, n'auraient pas pu être commis sans la complicité directe ou indirecte des gouvernements du monde, en particulier des États-Unis. Il est impératif que la communauté internationale ne reste pas silencieuse alors qu'Israël agit en toute impunité.

À voir en vidéo