Attention aux renards

Le ministre Flaherty a décidé de consulter. C'est une bonne initiative en soi. Enfin, des conservateurs qui décident de demander des avis. Cependant, quand nous regardons la composition de ce conseil, nous nous rendons vite compte qu'il n'y a que des gens d'affaires. Comme ceux qui ont provoqué la crise économique actuelle. C'est un peu comme si on demandait au renard qui vient de saccager le poulailler de nous donner des solutions pour éviter cela à l'avenir. Il est évident que ces gens apporteront des solutions qui n'iront pas à l'encontre de leurs intérêts. Et le ministre annonce aussi qu'ils ont accepté de travailler pour 1 $, mais qu'ils se feront rembourser les frais de dépenses reliés à leurs nouvelles fonctions.

Cependant, je n'ose pas imaginer ce que cela nous coûtera, comme contribuables, pour assumer les frais de déplacements et de séjour de Paul Desmarais Jr quand il y aura une réunion à Toronto et qu'il partira de Chine ou d'ailleurs dans le monde pour assister à celle-ci. Et les autres? Quels seront leurs comptes de dépenses? Après avoir regardé le «pedigree» de chacune des personnes de ce comité, je pense qu'elles auraient pu assumer leurs frais de dépenses. Elles ont les moyens de faire cela pour leur pays. Cela aurait contribué à économiser de précieux dollars aux contribuables que nous sommes (pour ne pas dire les «cochons payants», selon l'expression consacrée).

À voir en vidéo