Jeunes, sortons voter en masse !

Plus que deux jours avant les élections. Dans la situation actuelle, il faut feuilleter longuement les journaux et voir se défiler plusieurs manchettes des médias électroniques avant de s'informer sur les enjeux et les propositions des candidats. Partout nous entendons que la campagne n'intéresse personne, à part les partis qui tentent de se rassurer. Que le taux de participation au scrutin risque d'atteindre un niveau record vers le bas. Que le cynisme envers la politique est omniprésent, notamment chez les plus jeunes électeurs.

Le Forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale lance un défi aux 18-35 ans: sortons voter en masse, influençons massivement notre gouvernement. Nous vous proposons un calcul simpliste, nous le reconnaissons, afin de vous convaincre qu'il est vraiment possible d'influencer le Parlement de Québec, en commençant par sa composition, et que votre vote compte plus que jamais.

Établissons d'abord quelques faits: au Québec, les 18-35 ans représentent un peu plus de 25 % de la population. Il est admis qu'environ un jeune sur quatre a voté lors des dernières élections, auxquelles le taux de participation global fut d'un peu plus de 70 %. En y regardant de plus près, on peut penser que le vote des jeunes ne représente que 10 % des voix exprimées, donc 10 % d'influence et par le fait même, de préoccupation chez nos représentants au Parlement.

Maintenant, extrapolons et rêvons. Dans la formule consacrée, si la tendance se maintient, le taux de participation devrait connaître une légère baisse. Les paris sont ouverts. Mais si les jeunes votent massivement, disons trois sur quatre, le poids de ce vote jeune pourrait grimper à 25 %. Vous rendez-vous compte que ça commence à résonner dans la tête des politiciens! Jamais l'influence des jeunes n'aura été aussi grande. Du coup, nous démontrerons que nous nous préoccupons de notre avenir.

Plus que deux jours pour faire votre choix, pour accepter notre défi et pour convaincre d'autres jeunes de le relever. Informez-vous et osez parler politique lors de vos soupers de famille et d'amis. C'est aussi cela, une démocratie en santé. Le 8 décembre, sortons voter en masse. Déstabilisons positivement notre politique. Ensemble, nous pouvons avoir une grande influence. Yes we can.

À voir en vidéo