Voter cette fois-ci pour l'homme

Peu de gens de la qualité d'Amir Khadir décident aujourd'hui de faire le saut en politique active. Lorsqu'il s'en trouve, ils méritent notre appui. Homme de convictions, engagé en politique pour promouvoir plus de solidarités, Amir Khadir tranche sur bien d'autres de nos politiciens.

Amir est un partisan convaincu de l'indépendance du Québec. Pour lui, ce projet s'enracine à gauche, dans une compréhension progressiste des défis que connaît la société québécoise. Que ce soit en matière de protection de l'environnement, de sécurité sociale, d'économie, de fiscalité, de culture, sa conviction est que l'émancipation du Québec doit aussi être celle de tout son peuple, avec une attention particulière pour les plus humbles de ce peuple; que c'est là ce qui donne du sens à ce projet; bien plus, que cette solidarité en est le chemin obligé.

J'aurai espéré jusqu'à la fin voir le Parti québécois s'engager résolument dans la promotion active de la souveraineté du Québec. J'ai dû en faire mon deuil. Le PQ s'est plutôt laissé convaincre, contre toute logique politique, de mettre sous le boisseau l'essence même de son programme, ce qui en a toujours fait la force (et non pas la faiblesse, contrairement à l'idée que bien des commentateurs parmi les plus farouches adversaires de l'indépendance du Québec auront réussi à imposer) soit la promotion, au quotidien, de la souveraineté du Québec.

Cette stratégie se révèle déjà doublement perdante: elle ne donnera pas le pouvoir à ses partisans. Mais surtout, elle nous éloigne chaque jour davantage de la progression du projet souverainiste: elle démobilise les militants et laisse nos concitoyens dépourvus d'analyses, d'arguments et de raisons pour continuer à croire en la nécessaire indépendance du Québec. Notre parti, pour qui cette illustration et ce combat quotidien devraient au contraire justement constituer la principale raison d'être, se refuse à lui-même et au Québec son rôle historique; pire, son inaction entretien le cynisme ambiant et favorise la désillusion.

La candidature d'Amir Khadir donne donc aux électeurs de Mercier l'occasion de se donner un excellent député, en symbiose avec leurs valeurs, leurs convictions et leurs priorités.

À voir en vidéo