Autochtones et «contrebande»

Le chef de l'Action démocratique du Québec tient beaucoup à la famille. Mario Dumont souhaite que les Québécois fassent davantage d'enfants. C'est l'invitation qu'il nous lançait au débat des chefs. Mais qui fait beaucoup d'enfants au Québec? Ce sont les autochtones!

Nombre d'entre eux vivent cependant dans des conditions difficiles. La Commission des droits de la personne et de la jeunesse du Québec l'a récemment confirmé dans un rapport portant sur des atteintes graves au droit à la sécurité des enfants du Nunavik.

Le Forum socioéconomique des Premières Nations a aussi mis en lumière les conditions difficiles dans lesquelles vivent les enfants des Premières Nations. Il s'agit d'un véritable gâchis de voir ces jeunes sans formation et laissés à eux-mêmes, pendant que s'accentue, dans les régions, le manque de main-d'oeuvre découlant du vieillissement de la population.

Le premier ministre du Québec a reconnu que l'éducation des enfants des Premières Nations était sous-financée.

Il s'agit d'un enjeu important, encore plus que celui des mégots de cigarettes de contrebande dans les cours d'école de la région de Montréal. Mario Dumont connaît tout à fait ces besoins en éducation et en développement économique, ayant participé au Forum socioéconomique des Premières Nations en 2006. Mais j'imagine que ses émotions ne vibrent que pour la classe moyenne.

Comment qualifier ce geste de Mario Dumont qui, de son statut de chef d'opposition et en plein débat des chefs, devant deux millions de Québécois, n'aborde la question des autochtones qu'en l'associant à la contrebande de cigarette?

La vente hors taxe de cigarettes est un phénomène très localisé. Pourquoi les autres chefs de partis, à l'exception de Québec solidaire, n'ont-ils pas répliqué immédiatement en dénonçant cette généralisation abusive qui affecte la réputation des autochtones et qui leur porte préjudice?

C'est connu: Mario Dumont aime les choses simples. En voici une: la très grande majorité des autochtones n'ont rien, mais rien à voir avec cette dite «contrebande»!

À voir en vidéo