De bonnes idées

Je regrette de ne pas pouvoir voter le 8 décembre pour plusieurs partis politiques. Ma déception vient du fait que les formations de Jean Charest, Pauline Marois et Mario Dumont ont de très bonnes idées. Le futur premier ministre aurait intérêt à en reprendre quelques-unes des autres leaders et de les incorporer dans son plan d'action.

Voici des exemples de bonnes idées: le Parti libéral s'est engagé à éliminer la taxe provinciale de 7,5 % sur les produits culturels québécois, une mesure qui coûterait 50 millions au Trésor public. Il veut aussi favoriser la production cinématographique au Québec en bonifiant l'enveloppe pour financer les films.

Le Parti québécois souhaite actualiser la réglementation environnementale et augmenter le nombre d'inspecteurs qui la feront respecter. Il souhaite embaucher 40 inspecteurs de plus au ministère de l'Environnement. Il veut aussi augmenter de 8 % à 12 % du territoire la superficie des aires protégées de la province.

Et puis, l'Action démocratique veut retirer des mains des politiciens les grands projets de plus de 100 millions dans le but d'éviter les dérapages et les dépassements de coûts.

Je veux tout ça dans un même et seul programme! Est-il possible de compter sur le vainqueur de cette élection pour reprendre les bonnes idées des perdants?

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.