Pauline Marois, foncez !

Les caricaturistes n'en finissaient plus de souligner les tics et les manières de René Lévesque et de Robert Bourassa: cela n'a pas empêché ces politiciens de réaliser d'immenses projets.

Les beaux parleurs et les fines gueules ont beau jeu de faire allusion à un certain snobisme, surtout chez une femme qui se met en avant. Qu'ils se regardent eux-mêmes. Ceux et celles qui vous conseillent ou vous adulent portent la lourde responsabilité de votre image. Soyez vous-même. Laissez braire et continuez à faire: vos grands succès comme ancienne députée et ministre sont garants de l'avenir. En avant, foncez!