Intransigeance?

M. Charest aurait promis de ne pas redevenir le premier ministre intransigeant qui a mécontenté les Québécois. Pourtant, sa décision d'en appeler à des élections maintenant, à l'encontre de l'opinion publique, prouve par le fait même, son intransigeance. Au lieu de promettre de ne plus être intransigeant, ne devrait-il pas transiger avec les forces de l'opposition?

Quant à la stabilité dont il parle, je crois au contraire que la vigilance de plusieurs a plus de chance de garantir la stabilité. Le fait de réclamer un gouvernement majoritaire pour ne pas avoir à considérer d'autres points de vue que les siens pour agir, ne prouve-t-il pas que l'intransigeance fait partie de sa nature? Le passé n'est-il pas garant de l'avenir? Pourquoi des élections maintenant? M. Charest ne voudrait-il pas plutôt avoir le vote des Québécois avant que ne soit révélé un déficit caché?