Déminage: une analyse superficielle

Soupçonnant les conservateurs d'enflure verbale et remettant en question à bon droit l'étendue du déminage réalisé en Afghanistan, M. Thomas Déry reproche à Stephen Harper de produire des demi-vérités, mais multiplie lui-même les erreurs de calcul.

En effet, un déminage sur un milliard de mètres carrés n'équivaut pas à un million de kilomètres carrés déminés, mais bien... à mille kilomètres carrés, soit un terrain de 31,62 x 31,62 kilomètres de côté —, soit à peu près la longueur de l'île de Montréal. Cela dit, côté propagande impériale, le choix de l'unité métrique est une réussite: M. Déry ne fut certes pas le seul sceptique que ce savant calcul aura laissé à la surface du problème.