Des sables faramineux?

Les Verts et Layton proposent de «geler» l'exploitation des sables bitumineux, la deuxième réserve mondiale de pétrole après le Koweït (Grands Reportages, mardi 9 septembre, RDI ). «Ce serait mettre un cataplasme, un "plaster" sur une jambe de bois!», dirait René Lévesque.

Or, des centaines de compagnies s'apprêtent à exploiter à leurs profits ces richesses naturelles canadiennes, dont la Norvège, le deuxième pays en richesse et en écologie de la terre. La vraie question est: qui, qui et qui s'en mettent — et s'en mettront encore davantage — plein les poches avec le pétrole canadien? Des Canadiens? (Quelques compagnies secrètes qui réinvestissent dans l'armement et l'art de la guerre?) Dans quatre ans, ce ne sont pas deux cents de moins de taxe sur le diesel qui vont faire une différence. Il faut étatiser pétrole et sables bitumineux de toute urgence, afin que tous les Canadiens en profitent; c'est notre réserve pour le siècle à venir. Y a-t-il un Hugo Chávez au Canada? Qu'il se lève!

À voir en vidéo