Un projet bien au chaud

Des élections fédérales ont été déclenchées. Que faire, en tant que Québécois soucieux de nos intérêts nationaux? Voter Harper, Dion ou Layton, c'est faire semblant que la question nationale a trouvé une solution satisfaisante.

On n'avancera pas en se mettant la tête sous le sable, comme des autruches. Harper prétend avoir limité le pouvoir fédéral de dépenser et ne plus envahir les compétences québécoises. Mais quand on le juge à ses réalisations, on constate que le pouvoir fédéral de dépenser ressemble toujours à une métastase incontrôlée.

Certains disent qu'ils ne faut pas voter Bloc car le projet de souveraineté serait sur la glace. Est-ce que la souveraineté n'est plutôt toujours prête à rebondir, bien au chaud, «à four perdu», expression qui désigne la cuisson qui se poursuit, ou la chaleur qui se maintient, une fois le four éteint? Viendra bien le temps de tisonner les braises. [...]

À voir en vidéo