Un concert exceptionnel

J'ai assisté jeudi le 4 septembre à un événement rare: un concert symphonique qui ne m'a laissé aucun arrière-goût, aucun regret, aucun état d'âme négatif. Pour parler positivement, j'ai été complètement séduit par la brillante performance de l'OSM, de son chef Kent Nagano et du soliste invité, le pianiste Lang Lang.

En revenant chez moi, j'essayais d'analyser les raisons de mon enthousiasme et de celle des autres auditeurs-spectateurs à cette soirée qui célébrait la 75e saison de l'Orchestre symphonique de Montréal en collaboration avec la société Radio-Canada dont il faut souligner et applaudir l'initiative.

On aurait pu croire de prime abord que le choix des oeuvres était la cause du succès de cette soirée: programmation brillante de musiques archiconnues et interprétées par des musiciens enthousiastes qui semblaient les découvrir pour la première fois. Mais ce n'est pas ce qui, à mon avis, explique la magie de la soirée et la ferveur du public. À tête reposée et émotion calmée, je propose quelques pistes d'explication:

- Le fait que le public ait été littéralement assis à côté des musiciens a établi une grande intimité entre tous. Dans ce contexte, le moindre pizzicato prend un relief extraordinaire. On comprend après cette expérience qu'une salle de concert digne de ce nom soit indispensable à la survie même de l'OSM.

- La courte durée de la prestation de jeudi a également permis de prendre conscience que pour plusieurs, la musique, à l'instar du bon vin, se digère mieux à petite dose, d'où l'intérêt qu'il y aurait à offrir une nouvelle série de concerts grand public d'une durée maximale de 75 minutes présentés sans entracte .

- Est-il pensable de présenter cette série en tout début de soirée, vers 19h, par exemple, comme ça se fait dans certaines villes européennes? Cela permettrait à tous de dîner tranquillement après le concert.

En conclusion, je voudrais rappeler le rôle du directeur artistique d'un grand orchestre symphonique. On choisit celui-ci non seulement pour ses qualités de musicien et de chef, mais aussi pour son sens du leadership, ses idées de programmation, son talent de communicateur et son implication dans la communauté où il a choisi de s'intégrer. Cette description correspond parfaitement à la personnalité de M. Kent Nagano et explique la qualité de la relation privilégiée qu'il entretient avec ses musiciens et avec la population en général. [...]

À voir en vidéo