On célèbre comme on peut

Le 18 mai, la Société du Vieux-Port invitait la population à célébrer la venue de l'été par une activité récréative de pitchage de tartes à la crème.

Par manque d'imagination, on célèbre comme on peut... Dire à quel point cette société de la couronne prend les Montréalais pour des débiles: elle s'attendait à dix fois plus de participants. Néanmoins, 101 personnes ont permis à Montréal de s'inscrire dans le livre des records Guinness. Un exploit réalisé avec le soutien financier de la société qui a assumé les coûts du transport et d'hébergement des représentants de la Guinness Foundation, venus d'Angleterre. Dire que nos impôts servent à projeter une image crétine de nous-mêmes. Un autre trait de notre société distincte? N'y a-t-il pas d'autres moyens de faire «rayonner» la nouvelle ville de Montréal? Je voudrais bien réclamer la tête du président de la Société du Vieux-Port, mais il n'en a sans doute pas.