La popularité justifiée de Charest

L'idée selon laquelle le gouvernement de Jean Charest est populaire parce qu'il ne fait rien ne résiste pas à l'analyse. Depuis sa réélection, le gouvernement n'a pas eu peur d'affronter des lobbys importants dans deux dossiers. En effet, le gouvernement vient d'annoncer qu'il met fin à l'interdiction imposée aux fabricants de margarine de copier la couleur du beurre.

De plus, le gouvernement du Québec mettra en vigueur à l'automne la loi permettant aux comptables détenteurs des titres de CGA ou de CMA d'effectuer la vérification des états financiers. Dans ces deux dossiers, le Québec faisait bande à part par rapport aux autres provinces canadiennes. Également, ces interdictions privaient les consommateurs de leur liberté de choix et imposaient aux entreprises des coûts plus élevés.

À voir en vidéo