Lettres: Sol, le porteur d'eau

Il y eut un matin, il y eut un soir, mais un jour de langage ensoleillé Sol s'inventa de lui-même. Heureusement demeureront ses monologues affluents, ce vent sémantique de notre conscience collective.

Chaque gouttelette de mot naïf, chaque ruisseau de ses phrases protectrices, chaque fleuve de ses verbes incarnés, chaque mer de ses flots attachants et chaque océan d'éternité ont fait de lui un porteur d'eau exemplaire dont l'âme, même au large arrivé du grand départ, inspirera nos actions. À travers ses mots, nous nous souviendrons de son personnage gigantesque, cette petite source d'eau pure qui abreuvera pour toujours notre soif d'équité et notre volonté de protéger l'eau comme lui seul, Sol, a protégé nos mots les plus libres.

Oui, nous savons que nous ne sommes pas... Sol.