Lettres: C'est un Blanc qui vous le dit...

Lettre à Marie Gaudence

J'ai lu votre article publié dans Le Devoir du 29 septembre, intitulé «Le doc Mailloux l'a dit»... Je comprends votre désarroi et je sympathise avec celui de vos jeunes. Nous sommes devant un exemple où l'ignorance conduit à l'injustice. Je suis surpris que ni la télévision ni les journaux n'aient mentionné certains faits.

Vers la fin des années 50, j'ai suivi des cours en méthodologie de recherche. Dans un de mes cours, on nous a mentionné l'existence de la recherche faite aux États-Unis à laquelle se réfère sans doute le docteur Mailloux. À l'époque, cette recherche avait surpris et soulevé des questions chez certains chercheurs. Leur réflexion les avait amenés à prendre conscience du fait que le questionnaire utilisé avait été conçu par des Blancs américains. Ceux-ci ne s'étaient pas demandé si ce questionnaire était valable pour les Noirs américains. Ces derniers ont une culture différente et n'accordent pas toujours le même sens à certains mots (ce phénomène est bien connu de ceux qui ont étudié les différentes cultures, y compris ce qu'on appelle les sous-cultures). Les chercheurs ont alors refait un questionnaire (pour mesurer l'intelligence) qui serait adapté aux Noirs américains. Après usage, les résultats ont démontré que les Noirs avaient des niveaux d'intelligence identiques à ceux des Blancs.

Ne citer que la première recherche qui s'est avérée fausse dénote une certaine ignorance, sinon un manque d'objectivité, et peut-être un manque d'honnêteté. Je vous écris pour vous permettre de dire à vos enfants: «Le docteur Mailloux l'a dit... mais il s'est trompé!»

J'ai toujours été un obsédé de la vérité: j'ai donc pris ma plume pour partager avec vous ces informations. J'ai souvent dit que je suis pauvre des différences positives des autres cultures et des sous-cultures. Voilà pourquoi je termine en vous demandant de dire à vos enfants de ma part: «Vous avez toutes les raisons d'être fiers de ce que vous êtes. C'est un Blanc qui vous le dit.»