Lettres: Les élections et la langue

Présentement, l'équipe Tremblay devance l'équipe Bourque dans la guerre des pancartes à l'intérieur de la plupart des arrondissements de la nouvelle ville de Montréal.

Des milliers de panneaux avec l'inscription «Go Tremblay» (Vas-y Tremblay) sont posés sur autant de poteaux des grandes artères de la métropole du Québec. Or, ce cri de ralliement «Go Tremblay», du team Tremblay, respecte-t-il la réglementation rigoureuse de la Régie de la langue française? Le team de Gérald Tremblay profitera-t-il d'un passe-droit des policiers de la langue au détriment de l'équipe Bourque dont les affiches sont rédigées en français correct avec l'inscription «Montréal, je te connais par coeur»?