Lettres: Affaire Boisclair, un puritanisme inquisiteur

Je m'interroge sur une certaine hypocrisie et un puritanisme sans merci de quelques médias et de plusieurs Québécois dans l'affaire Boisclair. Jean Lapointe est un grand alcoolique repenti et il siège au Sénat canadien avec dignité. Bien des hommes politiques québécois et canadiens étaient ou sont des consommateurs de diverses substances qui les détruisent et les rendent dangereux et criminels sur la route ainsi qu'inquiétants lors de décisions importantes. Heureusement, il ne leur est souvent rien arrivé de fatal! Je crois que c'est dommage pour Boisclair, mais doit-on en demander plus à un parlementaire et un être humain?

Il a fait des aveux. Il n'a pas fait de trafic et ce n'est pas un accro, un junkie comme Jean-François Bertrand, ex-politicien, qui a avoué humblement l'être. Ce dernier a affirmé qu'il en a pris tous les jours pendant une période et qu'il se tenait avec des gars douteux de la rue. Pour moi, certains individus ayant comparu à la commission Gomery sont moralement plus abjects et inquiétants (en détruisant les règles du jeu des affaires «normales» et en faisant perdre des postes et des emplois à bien des gens), mais leurs crimes demeurent plus propres: on s'en met dans les mains et dans les poches, mais pas dans le nez...

Enfin, aucun parlementaire n'a avoué avoir vu Boisclair, au cours des années, inapte à accomplir ses fonctions publiques. Pour le démolir et l'enterrer politiquement, on va peut-être en trouver?

La lessive Artic Power qui lave plus blanc que blanc, c'est très bien mais qui n'a jamais commis d'erreur? M. Boisclair est sous les projecteurs et il a une côte à remonter. Et il est dorénavant «sous surveillance».

Il n'est pas donné à tous d'être de la nature de Claude Ryan! Donnons une chance à M. Boisclair. Il a correctement servi le Québec depuis l'âge de 23 ans. Il me semble que l'énergie et l'intelligence contagieuses de cet individu sont des plus pour notre vie politique, triste, terne et tellement cynique et ordinaire parfois! De plus, il sait rassembler les diverses générations de Québécois pour les mettre en route et les inspirer. Également, il est au sommet de sa vie active. On a peu d'individus de cette qualité, je pense, en politique québécoise et même canadienne. Même ses profs à Harvard en témoignaient!