Lettres: Traduction infidèle

Dans la lettre intitulée «A token», publiée le 17 août, l'auteur Pascal Barrette a eu tort de traduire le mot anglais token par «pion». Dans le contexte, token veut dire «symbole» en français.

Cela a une signification positive et n'a rien à voir avec le sens figuré d'un pion sur l'échiquier politique utilisé par l'auteur. Donc, en réponse à la question de savoir si elle se considère comme un symbole, Michaëlle Jean a répondu: je ne suis pas un symbole, et je ne le serai jamais.