Lettres: Un coup d'État

À tous les putschistes et à leurs généraux qui ont réussi leur coup d'éclat, leur coup d'État, au congrès du Parti québécois, sachez que nous serons des centaines, voire des milliers, maintenant à nous opposer à vos ambitions.

Les manoeuvres de sabotage de la chefferie du PQ depuis plus d'un an nous laissent un goût amer. La campagne de dénigrement et de mépris, envers monsieur Landry, qu'ont menée certains par voie électronique de façon anonyme quelques jours avant le congrès n'est pas digne de notre organisation et nous démontre bien jusqu'où on peut aller pour arriver à ses fins. Nous n'avons pas besoin de ce type de leaders dans notre grand parti politique. À vouloir déboulonner tous nos chefs, on finira par élire n'importe qui...

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.