Lettres: Propos discutables

Lettre à Daniel Gourd

Dans le cadre de votre émission Le Point de vendredi dernier, un membre de votre personnel, Achille Michaud, a offert un commentaire sur la sortie publique de Nathalie Simard sur les ondes du réseau TVA. La présente a pour but de vous faire part de mon profond dégoût face à ces propos et d'exiger des explications.

Je vous cite les propos de votre journaliste: «Nathalie Simard a donné son enfance et une partie de sa vie à son public, pour la bonne fortune de l'empire Cloutier et du show-business. Maintenant, elle donne son coeur et une partie de son intimité au réseau TVA ainsi qu'à l'empire Quebecor. Il a été établi que Nathalie Simard avait été victime d'abus dans son enfance. Il serait vraiment dommage qu'elle le soit de nouveau... »

Quand votre journaliste fait référence à l'empire Cloutier, j'en déduis qu'il fait référence à l'entreprise créée par Guy Cloutier pour gérer la carrière de Nathalie Simard. En bonne partie grâce au succès de Nathalie Simard, cette compagnie a bâti de solides assises financières, ce qui explique sans doute qu'elle est toujours en activité et qu'elle n'a subi qu'un changement de nom, en juillet 2004. Elle s'appelle maintenant Novem inc. et produit essentiellement les émissions de télévision conçues et développées par Guy Cloutier avant son emprisonnement. Je ne vous apprends rien puisque Radio-Canada est le principal partenaire d'affaires et client de la société Productions Guy Cloutier, maintenant appelée Novem.

Nous vous demandons donc de nous indiquer si vous vous dissociez des propos d'Achille Michaud. De tels propos diffamatoires sont évidemment inacceptables, et notre sens de l'éthique exige une rétractation de votre part.

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.