Lettres: Eaux usées américaines

Les États-Unis, à la recommandation de leur agence de protection de l'environnement (EPA), envisagent de permettre le rejet de leurs eaux usées dans les Grands Lacs et dans le fleuve Saint-Laurent. Ainsi, ils projettent d'y rejeter des eaux non traitées mélangées avec des eaux traitées!

On doit noter que les Grands Lacs sont le plus grand bassin d'eau douce au monde.

Évidemment, le 11 mars dernier, les maires des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent, réunis à Toronto, ont protesté avec véhémence contre le projet états-unien.

Il est certain que cette eau polluée viendra rejoindre nos réseaux d'aqueduc au Québec. Aux yeux des États-Unis, sommes-nous assimilés aux pays du Tiers-Monde qu'ils peuvent exploiter sans obligation de protéger la santé des gens?

Que fait le gouvernement libéral de Paul Martin à Ottawa pour protéger la santé de la population (à part se défendre contre les scandales qui l'affligent)?

Il est grand temps que ce gouvernement fasse ses devoirs pour améliorer l'intégrité et la stabilité de nos ressources en eau, cette eau si précieuse pour les millions de résidants ontariens ou québécois qui en dépendent le long du Saint-Laurent.