Lettres: Réclamons la vérité et la transparence

Quand un parti ou un pouvoir institué détourne illégalement une part de nos impôts à des fins partisanes et secrètes, quand un politicien cache son banditisme derrière les beaux atours du pouvoir ministériel, quand des tricheurs organisent leurs complicités et leurs réseaux de copains et de coquins pour se remplir les poches à notre insu et à nos dépens, quels que soient le parti ou l'allégeance, nous éprouvons frustration, dégoût, mépris, colère, jusqu'aux nausées de la révolte.

Quand la vérité est dissimulée au public électeur et citoyen, quand l'honnêteté est systématiquement et cyniquement bafouée, il est normal, nécessaire et rassurant que nous vivions une crise de confiance profonde car ce sont nos valeurs les plus chères qui sont en cause. Mais il faut aller plus loin, plus large, plus profond.

Au-delà de la crise de confiance, ce sont nos institutions collectives, nos façons de vivre ensemble, nos règles du jeu commun, nos droits et libertés qui sont en cause. C'est la démocratie elle-même qui en prend pour son rhume et sa survivance.

Rappelons-nous l'histoire: les prises de pouvoir autoritaires ont toujours lieu sur fond de malversations et de corruption de l'État et de certains groupes dirigeants, et le pourrissement des pratiques politiciennes entraîne ou facilite la plupart du temps l'accès aux pouvoirs d'ennemis de la démocratie, c'est-à-dire du débat, de la tolérance, du souci du bien commun et des libertés de tous.

C'est pourquoi, au-delà des écoeurements et des colères, nous devons nous lever en citoyens pour réclamer vérité et transparence, pour revendiquer et animer des contre-pouvoirs collectifs qui, même s'ils sont coûteux en impôts, le sont moins que le mensonge collectif et le non-droit.

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.