Lettres: Dogme privé ou public

Alexandre Lamoureux, dans sa lettre du 30 mars, affirme que la sélection des meilleurs candidats par les écoles privées, ou plutôt l'élimination des candidats coûteux et demandant plus de ressources (un dogme capitaliste), enfreint un «dogme socialiste». Pourtant, l'inclusion des plus faibles est aussi une règle de base pour la plupart des religions et des philosophies humanistes.

Dommage que les gens comme M. Lamoureux ne voient des dogmes que chez les autres. Ils voient leur philosophie de la compétition, de l'efficacité et de l'exclusion comme celle du «monde réel» face aux «intégristes» des «élites» de la «nouvelle gauche» en «croisade» pour «l'inquisition laïque» et contre la «liberté de choix et d'action». Le réseau d'éducation privé représenterait même la «résistance» contre les «valeurs égalitaires malsaines». Il y a évidemment ici une confusion de concepts. Le réseau public est plus divers qu'il ne le pense. Il a aussi ses programmes intensifs de sports, de langues étrangères, de musique et de théâtre, qui marchent très bien. Les associations de parents y exercent aussi un grand contrôle. Il ne reçoit cependant pas le financement qu'il devrait recevoir (allez visiter les bibliothèques de quelques écoles publiques et privées pour vous en convaincre). Là est la source du débat.

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.