Lettres: Merci, Gil Courtemanche

Dans les pages du quotidien Le Devoir du 31 juillet 2004, Gil Courtemanche, dans un petit entrefilet à la fin de sa chronique intitulée «Perdre son temps agréablement», suggère au ministre de la Santé du Québec, le bon Dr Couillard, et en même temps aux leaders régionaux de prendre note que les médecins spécialistes français gagnent 50 % du salaire de leurs homologues du Québec et que plusieurs d'entre eux seraient très heureux d'être invités à venir pratiquer chez nous.

Est-ce que, dans les régions et au bureau du Dr Philippe Couillard, on comprendra l'invitation de Courtemanche comme une partie de la solution à nos problèmes, à portée de main? Qui plus est, ces médecins français sont compétents et l'usage de notre langue commune ne leur fera pas défaut!

Si les régions désirent conserver leur population, elles n'auront d'autre choix que de faire preuve d'imagination et de volonté. Merci au Dr Couillard et aux médias régionaux de bien vouloir répandre le message de Courtemanche.

Merci au Devoir d'être présent dans toutes les régions du Québec, vous êtes un éclairage nécessaire aux régions.