«Relançons MTL» veut s’engager pour la réussite de la relance

«Nous devrons investir et nous investir dans la relance, continuer de reconnaître la valeur de notre travail individuel et collectif et favoriser l’engagement de tous», écrivent les signataires.
Photo: iStock «Nous devrons investir et nous investir dans la relance, continuer de reconnaître la valeur de notre travail individuel et collectif et favoriser l’engagement de tous», écrivent les signataires.

Nous avons tous traversé une année qui marquera l’histoire. Nous avons perdu des proches, nous avons cessé de vivre normalement, nous nous sommes montrés résilients et solidaires les uns envers les autres. Nous avons dû faire des choix déchirants qui ont mis à mal des milliers d’entreprises et provoqué des dizaines de milliers de pertes d’emploi.

Malgré ces moments difficiles, nous sommes restés confiants. Et aujourd’hui, nous sommes prêts à nous engager dans la relance.

Depuis le début de l’automne, nous avons participé à Relançons MTL, un grand mouvement économique destiné à faire le point sur l’état des lieux, à nommer les défis à relever et à proposer des actions essentielles pour renforcer nos entreprises, créer des emplois et retrouver notre élan économique.

Relançons MTL a révélé un puissant consensus autour de six principes fondamentaux.

 

La relance doit s’appuyer sur l’humain avant tout

Tous les échanges ont eu un point en commun : l’humain est et doit demeurer au cœur de nos décisions. Préserver la vie et le bien-être collectif est la plus grande des priorités.

Les travailleurs et travailleuses, les collègues et les partenaires constituent l’actif le plus précieux des entreprises. La reprise des activités, le pivot de nos modèles d’affaires, la création de nouveaux emplois et la recherche de gains de productivité doivent contribuer à préserver la santé et la qualité de vie des individus qui forment nos organisations.

Par conséquent, nous nous engageons à adopter des pratiques qui respectent les femmes et les hommes qui sont au cœur de nos organisations. Nous accorderons le même respect lorsqu’il sera question de l’impact de nos actions sur les générations futures.

La relance sera résolument inclusive

 

Pour être un succès, la relance doit permettre à tous de participer significativement à la vie économique, sociale, politique et culturelle de la collectivité.

Le message qui se dégage du mouvement Relançons MTL est unanime : nous devons reconnaître l’apport de tous les groupes à la société, nous ouvrir à la diversité sous toutes ses formes, respecter les droits de chacun et assurer une véritable égalité des chances à tous les citoyens.

Nous nous engageons à travailler avec acharnement pour réduire les obstacles qui excluent des individus de la société et les empêchent de participer pleinement à son développement économique.

La relance doit être verte

 

La crise sanitaire, aussi préoccupante soit-elle, ne peut nous faire oublier que nous sommes aux prises avec une crise environnementale sans précédent dans notre histoire récente.

Encore une fois, le message qui émerge du mouvement Relançons MTL est très clair : pour qu’elle soit véritablement durable, la relance devra nous aider à accélérer notre transition vers une économie sobre en carbone.

Nous nous engageons à intégrer systématiquement les préoccupations environnementales dans notre processus décisionnel et à rehausser nos efforts pour réduire notre empreinte écologique.

La relance favorisera une économie locale forte et ouverte sur le monde

 

La relance nous offre une occasion unique de valoriser le plein potentiel de notre économie locale tout en maximisant notre présence sur les marchés extérieurs.

Nous devons en faire encore plus pour identifier, promouvoir et commercialiser notre expertise, nos produits et nos services, qui peuvent répondre à des besoins aussi bien locaux qu’internationaux.

Nous nous engageons à considérer d’abord les biens et services locaux dans nos stratégies d’approvisionnement, tout en étant bien conscients que la relance exige que nous ayons du succès sur les marchés internationaux pour y vendre nos produits ou encore attirer ici des talents, des entreprises et des touristes.

La relance nous permettra de bâtir l’économie du futur

La relance est l’occasion de mettre en avant notre grande créativité, notre sens de l’innovation et notre économie du savoir afin de bâtir l’économie du futur.

Nous devons miser sur ces forces pour trouver des réponses aux défis actuels de notre société, accroître la productivité de nos entreprises et rehausser notre contribution au développement de l’économie.

Nous nous engageons à valoriser le savoir, la créativité et l’innovation et à faire preuve d’audace pour demeurer à l’avant-garde des secteurs phares de l’économie du futur.

La réussite de la relance passe par l’engagement de tous

L’adhésion et la participation soutenue des acteurs issus de toutes les sphères de notre économie seront essentielles pour mettre en œuvre les actions nécessaires à la réussite de la relance.

Nous devrons investir et nous investir dans la relance, continuer de reconnaître la valeur de notre travail individuel et collectif et favoriser l’engagement de tous.

Nous reconnaissons notre rôle dans la réussite de la relance économique et nous engageons à le jouer pleinement.

****

 

Nous sommes persuadés que nous pouvons réussir la relance de Montréal si nous appliquons ces six principes. Nous invitons l’ensemble du milieu des affaires et toute la population à s’engager à nos côtés en appuyant notre déclaration disponible sur notre site Internet (www.ccmm.ca).

Signataires :

 

Valérie Beaulieu, directrice générale, Culture Montréal

Suzanne Benoit, présidente-directrice générale, Aéro Montréal

Frank Béraud, président-directeur général, Montréal InVivo

François Borrelli, président-directeur général, Numana

Luc Bourgoin, directeur général, Association de la construction du Québec

Mathieu Charbonneau, directeur général, CargoM

Jacques Deforges, directeur général, Finance Montréal

Nadine Gelly, directrice générale, La Guilde du jeu vidéo du Québec

Sarah Houde, présidente-directrice générale, Propulsion Québec

Yves Lalumière, président-directeur général, Tourisme Montréal

Michel Leblanc, président et chef de la direction, Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Denis Leclerc, président et chef de la direction, Ecotech Québec

Valérie Plante, mairesse, Ville de Montréal, présidente, Communauté métropolitaine de Montréal

Debbie Zakaib, directrice générale, mode

À voir en vidéo