Lettres : Mais qui est donc américains ?

D'où vient que nos voisins immédiats du sud ont usurpé pour eux seuls le nom d'Amérique?

Ne faudrait-il pas que nous leur trouvions une appellation convenant mieux que celle qui s'applique à chacune des trois Amériques?

De plus en plus de commentateurs, journalistes et écrivains emploient le terme «états-uniens» pour qualifier ceux qui se disent les Américains uniques.

Ce terme ne va pas non plus.

Il pourrait aussi bien convenir aux Mexicains, leur État étant les États-Unis du Mexique. Bon...

Il s'est sans doute agi d'une autre erreur des services de renseignement des colons de la Nouvelle-Angleterre, qui ont pris pour argent comptant l'erreur de Hylacomilus (Martin Waldseemüller), un géographe et cartographe d'Alsace (1470-1521) qui avait, avant de corriger son information... en vain, attribué la soi-disant découverte du Nouveau Monde à Améric Vespuce (Amerigo Vespucci), un navigateur florentin (1454-1512), un an avant Colomb, soit en 1491.

Dans une de ses oeuvres, le savant alsacien avait en effet baptisé, à l'insu d'Amérigo, le monde nouveau pour les Européens: Americi Terra vel America.

Plusieurs fois, Martin voulut corriger son erreur et témoigner du fait que Colomb avait bel et bien précédé Amerigo.

Mais les colons de la Nouvelle-Angleterre s'attribuèrent en exclusivité le terme «Amérique», et en conséquence, celui d'«Américains».

Le plus grand quotidien espagnol, El Mundo, s'insurgeait encore récemment contre cette situation: selon ce journal, usurper le nom d'Amérique pour les seuls États-Unis, c'est oublier tous les pays de l'Amérique du Sud, de l'Amérique centrale et de l'Amérique du Nord (É.-U.-Québec-Canada).

Pourquoi ne pas lancer un concours pour leur trouver un nom qui les identifierait, eux seuls, et qui mettrait fin à toute ambiguïté. Néo-Colombiens? Vespusiens (de Vespusia)? Le Québécois est américain, mais certainement pas du type washingtonius!