BAnQ, plus engagée que jamais dans la diffusion de la culture

La Grande Bibliothèque
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir La Grande Bibliothèque

En réponse à la lettre d’opinion de M. Jacques Kirouac et à l’article de Catherine Lalonde publiés dans Le Devoir les 26 et 27 août 2019, je tiens à rectifier les faits et l’information sur les décisions qui ont été prises en ce qui concerne le sort des expositions conçues et réalisées par BAnQ. Ces expositions, dans la forme qu’on leur connaissait jusqu’à tout récemment, ne constituaient qu’un seul des nombreux moyens par lesquels Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) met en valeur ses collections patrimoniales, remplissant ainsi sa mission de diffusion de la culture et du savoir. Nous avons souhaité moderniser certaines de nos façons de faire en tirant profit des leviers numériques et en tenant compte des exigences budgétaires. Par leur créativité, les équipes de BAnQ ont su continuer à jouer un rôle d’exemplarité au sein des milieux documentaires québécois.

Des expositions virtuelles

Avec ses 18 millions de fichiers des collections patrimoniales numérisés (revues et journaux, images, cartes et plans, partitions, enregistrements sonores, etc.), BAnQ dispose d’un vaste patrimoine numérique directement exploitable sur Internet. La diffusion et la mise en valeur de ce patrimoine se font non seulement sur nos propriétés numériques, mais aussi sur les réseaux sociaux les plus populaires (de Facebook à Twitter en passant par Instagram, YouTube et Flickr), sur les plateformes ouvertes comme Wikipédia, ou encore sur les plateformes réunissant diverses institutions patrimoniales à travers le monde, tels le Réseau francophone numérique et la Bibliothèque numérique mondiale.

Nos collègues de Bibliothèque et Archives présentent au public, dans une série intitulée Mémoire de papier, les trésors du patrimoine publié qui sont conservés dans nos réserves de BAnQ Rosemont–La Petite-Patrie. Nos équipes travaillent actuellement à donner à cette série une existence virtuelle pour la rendre accessible à tous ceux qui disposent d’une connexion Internet.

Dans notre plan stratégique 2019-2022, qui a été adopté par le CA de BAnQ lors de sa séance du 28 mars 2019, nous nous sommes fixé entre autres objectifs celui de constituer une offre significative de ressources éducatives numériques. Ces ressources mettront en valeur d’une autre manière nos collections patrimoniales et contribueront à transmettre la culture et l’histoire du Québec aux nouvelles générations. Ce que les expositions nous permettaient de faire pour un public restreint, le numérique nous permettra désormais de le faire pour l’ensemble des écoles du Québec.

Des expositions hors les murs

Il arrive régulièrement que BAnQ prête des documents de ses collections patrimoniales pour des expositions conçues et réalisées par des institutions muséales. L’institution propose même un service de prêt aux fins d’exposition aux établissements qui en font la demande. Cinq expositions itinérantes sont présentement en circulation dans des bibliothèques, des centres d’archives ou des musées à travers le Québec.

Travailler en partenariat nous donne aussi accès à des lieux inusités qui permettent de renouveler la pratique des expositions. En partenariat avec le Quartier des spectacles, nous présentons des documents d’archives aux Jardins Gamelin pendant la période estivale. À l’occasion du 100e anniversaire des Archives nationales en 2020, nous prévoyons d’exposer des documents patrimoniaux dans l’enceinte de l’hôtel du Parlement de Québec.

De plus, grâce au programme Empruntez un musée, développé en collaboration avec les bibliothèques de la Ville de Montréal, les abonnés de BAnQ peuvent se procurer des laissez-passer leur permettant de visiter des expositions présentées dans des musées participants. Ce service permet à des personnes à faibles revenus d’avoir accès à des expositions qui seraient autrement hors de leur budget.

Enfin, nous sommes à examiner les possibilités d’accueillir des expositions externes qui nous sont proposées à la Grande Bibliothèque et, en fonction des ressources disponibles, nous n’excluons pas d’en organiser à nouveau nous-mêmes.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.