Lettres: Le Canada, un phare face à l'obnubilation américaine

Aucun pays n'est voué à rester dans l'ombre du contingent «géant américain». La puissance ne se limite point aux armes physiques ou au dollar, ni même à l'avancement de la technologie. Elle ressortit aussi à l'intelligence et à la clairvoyance rationnelle, en sus de l'autorité morale que peuvent manifester des collectivités ou individus.

Le Canada ayant fait preuve de plus de sagesse ou de lucidité que les États-Unis en refusant de participer à leur guerre en Irak, il n'a pas à se faire complaisant envers eux. Il incombe plutôt à ceux-ci de se modeler sur celui-là qui vient de montrer quelque «supériorité» au moyen des plus éminentes et plus utiles ressources humaines (naturelles) que sont le bon jugement et le courage d'assumer sa liberté propre. En quoi le Canzda peut certes être parfois considéré comme un précieux phare dans les ténèbres de l'obnubilation américaine.