Ligne rose et tramway rose pale

Le maire de Québec, Régis Labeaume, était accompagné du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, pour dévoiler son projet de tramway le 16 mars dernier.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Le maire de Québec, Régis Labeaume, était accompagné du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, pour dévoiler son projet de tramway le 16 mars dernier.

Voici une fois de plus de l’électoralisme à son meilleur au détriment des priorités des citoyens. Ça sent la promesse à la Duplessis, pour pouvoir essayer d’élire des candidats libéraux plutôt que ceux de la CAQ aux prochaines élections ! Je n’ai rien contre l’idée d’un tramway à Québec ou d’une ligne de métro rose à Montréal, bien au contraire, mais est-ce bien ce qui est le plus urgent et le plus prioritaire au Québec en fonction de la congestion routière et des besoins réels des citoyens qui paient tous des taxes ? La réponse est bien évidemment NON… Le prolongement de la ligne bleue à Montréal, le prolongement du métro à Longueuil et à Laval et une solution aux problèmes de congestion monstre sur la 15 sont urgents et devraient être une priorité absolue.

Si vous êtes citoyens de la banlieue nord de Montréal et êtes allés récemment à Québec, vous comprendrez totalement mon message et ma grande frustration. J’y suis allé deux fois en semaine récemment et j’ai traversé la ville de Québec en pleine heure de pointe d’est en ouest, deux fois plutôt qu’une, et je peux vous assurer que c’est la joie, le bonheur, et même l’euphorie quand on connaît la congestion journalière au nord de Montréal. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de problèmes de congestion dans la région de Québec, mais disons que rouler entre 70 et 90 km sur une autoroute entre 16 h et 18 h, ce n’est pas ce que nous appelons, nous les gens de Montréal, de la « congestion routière ».

Le ministre du Transport est venu rencontrer récemment les maires de la Rive-Nord pour leur annoncer des projets d’asphaltage, ni plus ni moins, plutôt que des solutions concrètes à un problème qui est grandement urgent et pressant. Comme toujours, pas beaucoup de vision. On nous dit que l’on veut moins de voitures sur la 13, la 15 et la 19 et que l’on ne veut pas faire de nouvelles autoroutes, mais on se plaît à ne rien nous offrir de concret et à annoncer des projets de tramway à coups de plusieurs milliards de dollars dans une ville où il est facile de circuler du point A au point B pratiquement à toute heure du jour, lorsque c’est l’enfer soir et matin au nord de Montréal.

De plus, avec toutes les nouvelles constructions en cours de tours à condos et d’habitations résidentielles, le problème sera innommable dans moins de 10 ans. Je n’ai rien contre un projet de tramway à Québec, mais il y a des problèmes grandement plus urgents et criants qui ont besoin de ces milliards, à moins que l’on cherche davantage des votes contre la CAQ plutôt que d’offrir des projets basés sur les vraies priorités.

Où est la vision de notre gouvernement pour le nord de Montréal ? Par exemple, pourquoi ne pas offrir un prolongement du REM jusqu’à Mirabel (deux ou trois stations) dans les cinq prochaines années suivant son ouverture, et préférablement avec une dernière station à Saint-Jérome, le tout agrémenté d’immenses stationnements incitatifs ? Pourquoi n’y a-t-il pas non plus une vision semblable pour un train de surface offert d’est en ouest entre Bois des Fillion et Saint-Eustache se connectant aussi au REM allant à Montréal ? Ce n’est pas en créant des projets roses que nous allons avoir le maximum d’impact sur la mobilité.

1 commentaire
  • Bernard Terreault - Abonné 21 mars 2018 10 h 02

    Priorités

    Les commentaires de M. Loranger sont pleins de sens et il a raison de marteler que l'on doit prioriser la satisfaction des besoins les plus criants. Et à cet égard, il m'est évident que la situation critique elle est:
    1) sur les lignes verte et orange saturées à Montréal,
    2) pour le transport à l'aéroport, et
    3) dans les banlieues proches à proximité des ponts.
    Il ne faut surtout pas encourager l'étalement comme le REM le fera en allant jusqu'au Dix-30 et sur la Rive Nord de l'Outaouais. Pas non plus vers Joliette, Mirabel, St-Jérôme, St-Jean, Chambly, Sorel ou St-Hyacinthe.
    Les priorités, donc:
    1) Utiliser à fond le tunnel du Mont-Royal,
    2) Terminer la ligne bleue,
    3) Prolonger la ligne orange jusqu'au coeur de St-Laurent,
    4) Soulager les axes nord-sud avec des tramways, bus express ou autres sur Côtes-des-Neiges, Décarie, du Parc, St-Laurent ou St-Denis,
    5) Installer un transport rapide (REM ou autre) sur le Pont Champlain jusqu'au terminus Panama (mais pas plus loin),
    6) Le REM ou équivalent jusqu'à Laval (pas plus loin),
    7) Rajouter deux ou trois stations à la ligne jaune avec un embranchement vers l'Est et un autre dans l'axe du Boul. Taschereau,
    8) Rajouter un lien rapide vers l'Est de Laval, dans l'axe Pie-IX, par exemple.