Lettres: La tête dure

Diantre! Pourquoi le ministre de l'Éducation, Pierre Reid, s'entête-t-il à promettre le dépôt d'un avant-projet de loi sur la création d'un ordre des enseignants? Bonne question! Pourquoi s'entêter de la sorte, d'autant plus que 95 % des enseignants du primaire et du secondaire s'opposent à ce projet? Quelles sont donc les motivations du ministre Reid? Se faire détester coûte que coûte? [...]

On dirait que le gouvernement Charest fait exprès de se faire détester. Et le petit cirque ne s'arrête pas là. Jusqu'où ira-t-il avant de comprendre qu'aller contre le peuple, c'est jouer avec le feu? Jusqu'où ira-t-il avant de comprendre que le feu peut brûler les doigts et même davantage? À force de se mettre tout le monde à dos, on finit par ne voir personne, on finit par être vachement seul. Les leaders qui nous gouvernent ne devraient jamais oublier que l'union des citoyens fait leur force. À moins qu'ils n'aient compris la science de Louis XIV, à savoir que diviser pour régner peut être une solution. À la différence que la France de l'Ancien Régime n'avait pas des syndicats aussi forts que dans la Belle Province... Cela devrait porter le ministre Reid et ses comparses à réfléchir un tantinet.